Fujifilm Instax Mini 8 : notre test

La grande marque Fujifilm produit depuis des années plusieurs modèles d’appareils photos instantanés. Ces derniers reviennent à la tendance en ce moment. Pour la capture des photos, la marque utilise en général des films du type Instax. Plusieurs modèles ont été fabriqués dans cette catégorie. L’appareil présenté ci-après est l’Instax Mini 8. Il s’obtient à petit prix mais dispose des fonctionnalités nécessaires à un appareil photo instantané. Lancé en 2010, il continue toujours à être consommé par plusieurs fans. Nous l’avons essayé pour vous. Voici les résultats obtenus.

Présentation

Comme son nom l’indique l’Instax Mini 8 est un petit appareil photo instantané. Il a une forme de rectangle à bords arrondis, ce qui lui donne un aspect très design. Disponible en 7 coloris, cet appareil prend une apparence ludique qui peut séduire tous les gouts. Son boitier fait de plastique et ses finitions de bonnes qualités lui procurent la robustesse et la résistance dans le temps.

Facile à manipuler, l’Instax Mini 8 offre des fonctionnalités très sympas pour obtenir des clichés remarquables. Puisque l’appareil est classé dans la catégorie argentique, il n’intègre pas d’écran numérique pour visionner les prises.

fuji-fujifilm-instax-mini-8-test

Caractéristiques techniques

Lors de la prise en main, la légèreté du Mini 8 se ressent tout de suite. En effet, il ne pèse que 307 g et mesure 116×118.3×68.2 mm. A l’aide d’une dragonne livrée avec l’appareil, le maintien devient facile. En rapport avec sa petite taille, le format des films et des images sont aussi petits. Les films Instax mesurent alors 89×54 mm et les photos obtenues valent 62×46 mm, soit des images grandes comme une carte de crédit. Le Mini 8 peut recevoir 10 films à la fois, faciles à installer derrière un cache au dos du boitier.

Un bouton poussoir se trouve au dessous du viseur pour l’allumage. Il sert également de déclencheur. Malgré sa taille, l’Instax Mini 8 dispose des minimums nécessaires à un appareil de ce genre notamment un capteur de lumière, réglable en 5 modes dont le mode High Key, accessible à partir de la bague disposée autour de l’objectif. En haut à droite de son dos se place le viseur assez petit pour un bon cadrage. Il rend une image réelle x0.37  avec repère de cible. Après avoir pressé sur le déclencheur, le cliché sort en quelques instants sur la partie supérieure de l’appareil. Pour prendre une photo de bonne qualité avec le Mini 8, il faut se placer à 60 cm du sujet au minimum. Enfin, l’appareil a besoin de 2 piles 1.5 V type LR6/AA pour la prise de 10 photos successives. Mais en pratique cette autonomie va au-delà de 15 clichés.

Il ne faut pas s’attendre à un miracle avec l’Instax Mini 8. Le rendu qu’il offre convient bien à sa taille et sa qualité. De plus, les quelques défauts aperçus au niveau de la luminosité donnent encore plus de charme aux mini photos qui sortent de cet appareil. Il est le matériel idéal pour commencer à apprécier la beauté de l’argentique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *